ASéAU

Colloque des mobilités

L’agglomération Strasbourgeoise entend adopter un mode de fonctionnement de celui d’une (Euro) métropole. Pour se faire : se doter de transports publics rapides, fréquents et confortables à l’échelle de son aire urbaine est un objectif.  Dans le cadre de l'évènement IBA étudiante Strasbourg ville inclusive, un réseaux RER a été imaginé pour répondre à cet objectif, inspiré de suggestions d'associations strasbourgeoises d'usagers des transports en commun.  

Le concours des gares multiples est organisé dans ce contexte par l’Association Strasbourgeoise des étudiants en Aménagement et Urbanisme et les Travailleurs Etudiants Strasbourgeois Accros à l'Architecture. Il consiste à imaginer l’aménagement des gares de l'Eurométropole strasbourgeoise. L’évènement est l’occasion d’enclencher une réflexion multi échelle et interdisciplinaire, allant de considérations urbaines sur d’hypothétiques lignes de RER, jusqu'aux gares: sujet de ce concours. 

Les travaux à l'échelle urbaine seront suivis de réflexions programmatiques et formelles, pour faire des gares de proximité des interfaces actives et visibles. Afin quelles soient plus que des pôles d’échanges multimodaux, où des centres commerciaux. La valorisation de la rupture de charge doit être au cœur des questionnements. Ainsi le concept de gare multiple vise à l’inclusion de différentes fonctions au sein de mêmes bâtiments ou d’un ensemble architecturalement cohérent, visible dans le paysage tel un repère urbain.  De multiples combinaisons d’activités valorisantes pour le voisinage sont possibles, un mot d’ordre rêvons !

 

Affiche du 15 41 18

Lors de la journée du vendredi 1er avril les étudiants ont été amenés à présenter leurs réflexions concernant l’aménagement de la gare et de ses environs. Le principe de gare multiple était d’imaginer des sites vivants attractifs, des centralités pour les quartiers. Les Interventions des étudiants ont donné lieu à des propositions et des façons d’aborder les problématiques de la gare très variés, tant par les programmes, que par les périmètres et échelles d’intervention.

La première partie de la matinée a consisté en un rappel des enjeux du concours et des critères de notations.

L’évaluation a porté sur les cinq éléments suivants :

•Clarté et cohérence du parti-pris •Articulation des échelles entre une stratégie urbaine explicite et les leviers d’intervention
•Expression de la spatialité des propositions et des usages et modes de vie qui se déploient dans le territoire en transformation, pour une ville intense.
•Développement d’un imaginaire, d’un récit de ville.

Par la suite les délibérations du jury composé de professionnels ont conduit au classement suivant, Ivan Frances-Vercher (Gare de la Porte de Haguenau) comme premier prix, Jokine Wehbé et Guillaume Pierre (Gare de l’Elsau) à la deuxième place, Justine Ferracci et Dominique Rupp (Gare de Bischheim) à la troisième, ex-aequo avec Julika Luce, Mélanie Adam et Matthieu Gatti (Gare de Schiltigheim).

 

Compte rendu post colloque gares multiples 2 compressed compressedCompte rendu post colloque gares multiples 2 compressed compressed (5.03 Mo)

https://www.facebook.com/events/995071513862904/L’agglomération Strasbourgeoise entend adopter un mode de...

Posté par ASéAU sur mercredi 6 avril 2016

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau